Allemand

Le bombardier mystérieux

Le bombardier mystérieux

1- He 111- credit JL RobaHe 111- credit JL Roba

if you want to read the English version of this article, click on this link : http://www.petit-fichier.fr/2016/04/18/he111-site-internet/

un avion particulier 

10 Novembre 1943, le Heinkel He 111 H-11 numéro de série (W.Nr.) 110070 portant l’immatriculation GL+ET décolle de Cazaux. 

ENTRE CHIEN ET LOUP

PHOTO DE TITREUn JU88 avant son départ en mission (Crédit photo Chris Goss)

 To read an English Version of this article, click here : https://www.petit-fichier.fr/2017/01/15/entre-chien-et-loup-gb/

Toulouse, 7 Mars 1944

La Luftwaffe s’entraine dans le Sud de la France ; Bien qu’éloignée du front, elle commence à être harcelée par la Royal AirForce. Deux mois plus tôt, trois Junkers88 de l’escadrille KG76 ont été abattus ou touchés par des Mosquito venant de Sardaigne (voir l’autre article sur les JU88). 

BOMBARDIER AU FOND DU GOUFFRE

for an English version of this article, click on this link : http://www.petit-fichier.fr/2016/02/23/article-gb-4/

 

Herbert Ringlstetter AviaticusCredit Herbert Ringlstetter Aviaticus


ULFE BALKECredit ULF BALKE

 DANS LA NUIT … 


Nous sommes dans la nuit du 14 au 15 Juin 1944. Les alliés ont débarqué en Normandie une semaine plus tôt et l’armée allemande essaie par tous les moyens de contenir leur progression, sur Terre, et dans l’Air. 

Cette nuit-là, la Kampfgeschwader 100 (KG100) a lancé une vague d’assaut contre l’ennemi et les Dornier 217  numéros de série respectivement 4555, 4748 et 4749, sont partis de Toulouse-Francazal pour aller lâcher leurs bombes volantes Henschel 293 et Fritz X sur la flotte alliée au large de Cherbourg. Ils reviennent maintenant vers leur  base d’où ils ont décollé plusieurs heures plus tôt mais l’un des appareils, le numéro 4748 n’est plus avec eux : il a été abattu par la DCA ou la chasse alliée au-dessus de l’objectif. 

ET LE CONDOR TOMBA

 

ILLUSTRATION DE TITRE
avec l'aimable autorisation de Roden

« un avion historique »